Ce soir de 19 Juinssidor, Tahroy est arrivé au QG avec une demande d’un client… Louche ! Ce mystérieux client prétendrait qu’on lui ait volé ses boules…
Une fois tous les membres de cette mission pour le moins étrange réunis, nous sommes partis en direction des calanques d’Astrub trouver ce client !
(Je noterais pas mon retard dû à des Tofus)
Enfin arrivés, le client a la voix plutôt aiguë serait donc un Ouginak, qui en se prélassant sur un transat se serait fait volé… Oui ses boules.

Peu après, des traces de pieds, pattes ou je ne sais quoi qui sert à se déplacer se firent voir dans le sables. L’équipe se mit donc à les suivres en direction de l’ouest jusqu’à l’Exploitation minière d’Astrub où un viel Enutrof lévitant nous attendait si je puis dire.

Il se prénommait « Père Fourra » et voulait absolument qu’on réponde à ses énigmes. Je ne me souviens plus de la première mais on avait eu faux, (même si je pense toujours que c’est le vieux qui avait faux) et la seconde était une énigme à base de… Bref en tout cas Nila a trouvé la réponse !

Le vieux shnok nous révela enfin où se cachait celui qui avait volé les boules, nous nous dirigeons alors vers la forêt d’Astrub, près du Berceau où on vit des glands au sol, proche d’une trappe.
Nous pensions que le voleur se cachait là, mais après une brève analyse du lieu, rien ne s’y terrait autre que nous…

Nous sommes alors ressortis de cette sombre caverne qui semblait être un tombeau.
Puis avons commencé à explorer un peu les alentours à la recherche d’indice, en fait il suffisait d’aller un peu vers le Nord pour découvrir notre voleur qui n’était rien d’autre que… Un écureuil !

Sa faim le trahit et ne le mena pas à ses fins mais à sa propre fin après un combat contre deux de ses amis venus à sa rescousse ! Bon malgré qu’ils nous aient vachement fait mal à moi et à Naomi et que Nila fuyait le combat (honte à toi !), nous nous en sommes bien sortis et l’écureuil a enfin laché les boules.
Il y en avait trois, oui, pourquoi tout le monde pensait qu’il y en avait deux ? Enfin bref.

Je les aies donc ramassées et nous sommes retournés voir cet Ouginak dépourvu de son jeu de boules, malheureusement il n’étais pas là et je n’ai pas pu lui rendre en main propre mais il y avait sa femme (selon ses dires) qui voulait les réceptionner (puis comme elle faisait trois fois ma taille j’ai pas cherché à comprendre).

Et c’est ainsi que cette histoire de boules pas très claire se termina malgré que le vieux nous ait fait perdre un bon bout de temps avec ces énigmes (je le déteste) !

Compte-rendu rédigé par Ex-Aspere.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *