La destruction des statues d’Astrub

« Horrible », « Hérétiques », « Eniripsa ! », « Boulangers ! »… Ce sont les mots prononcés ce matin par les Astrubiens, en effet un drame s’est produit pendant la nuit.

Comme vous le voyez, les statues des douze dieux et des autres classes ont été détruites durant la nuit, plusieurs habitants ont entendu l’explosion et dénoncent le clan Roublard sans qu’aucune preuve ne soit établie.

La Compagnie de Krisegis s’est alors empressée d’aller à la rencontre des dirigeants et principaux acteurs de la cité brune.

Kérubim Crépin semble prendre cette situation un peu trop au calme : il ne s’agit que d’une avancée de la Fratrie des Oubliés, un groupe dangereux qui sème les problèmes depuis de nombreuses années.

Les paroles de Fallanster sont bien plus inquiétantes, Raval le protecteur de Septange aurait rejoint la Fratrie des Oubliés et aurait ordonné aux Roublards de s’en prendre aux statues… Si c’est le cas, nous courons un grave danger.

Par la suite, nous sommes allés voir, comme le demandait cette annonce le chef, de la milice d’Astrub, Badufron

« Enquête en cours », « suspects »… La milice ne semble pas bien sûre des responsables, mais comme le prouvent les nombreuses aventures de La Compagnie de Krisegis, elle n’est pas connue pour être compétente.

Les coupables

La Compagnie de Krisegis a dressé une liste des suspects pour cet acte atroce :

  • La Fratrie des Oubliés, groupe d’immortels qui cherchent à se venger des dieux.
  • Les Ouginaks, étrangement ils sont ici depuis peu et leur statue n’est pas abîmée.
  • Les Favoris de Shariva, étranges êtres qui prônent le Tumulte. Quoi de mieux que de tout faire exploser ?
  • La Main du Valet Noir, étrange et dangereuse organisation. Certains disent qu’ils seraient liés au « vol des montres » qui a lieu depuis peu. Un lien peut-il être tracé ?
  • La guilde Praesidium, autoproclamée anti-Bonta et anti-Brâkmar, cette guilde serait soupçonnée de terrorisme envers ces cités. Il se peut que l’alcool les ait poussés à confondre la cité blanche et la cité brune.

La parole aux Astrubiens








Les gardiens des statues parlent !


Les Ouginaks sont-ils innocentés ? Pourquoi n’ont-ils pas arrêté le coupable ?

Tahroy, chef de la Compagnie de Krisegis


4 commentaires

Inconnu · 30 octobre 2017 à 13 h 58 min

Euh,le PNJ de la Statue Féca est introuvable ! S’agit il d’un enlèvement ? Ou bien d’une fuite !

    Tahroy · 30 octobre 2017 à 14 h 02 min

    Nous avons enquêté et il semblerait qu’Allisteria, la gardienne de la statue de Féca, se trouve un peu plus au sud à s’occuper de ses Bouftous.
    Aucune crainte à avoir, elle est saine est sauve. ^-^

darkcod · 31 octobre 2017 à 17 h 19 min

Très bon travail 🙂

    Tahroy · 31 octobre 2017 à 23 h 18 min

    Merci ! ^-^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *